Culture

La culture, une richesse du département

Le département est une terre d’accueil historique pour la création artistique, avec quelques poches de grande créativité, souvent de classe internationale, mais qui ont du mal à concerner l’ensemble de la population pour diverses raisons, aussi bien liées à la géographie, aux transports, au coût ou aux canaux d’information des publics. D’un autre côté, les cultures populaires ont des difficultés pour monter et diffuser leurs productions sur ce territoire, soit par manque d’infrastructures de petit volume, soit par manque de soutien des collectivités locales ou des opérateurs locaux.

La culture n’est pas seulement une façon de nous divertir, mais aussi une façon de nous élever, de comprendre notre univers, de comprendre l’altérité et la diversité des humains. Dans les temps troublés que nous vivons, et qui vont s’intensifier avec les conséquences du bouleversement climatique, il est plus que jamais nécessaire de contrer les comportements irrationnels par l’expression de la créativité et de l’acte poétique, comme par la découverte consciente de la diversité du monde. N’oublions pas que les pires comportements destructeurs sur cette planète se basent sur la négation de l’art, le rejet de l’imagination et de la liberté contenus dans toute création.

Il existe de grandes disparités dans le département, entre des zones très actives, généralement centre-urbaines, où l’on encourage tout type d’événement, et des zones très populaires, où peu est fait pour inciter la population à profiter de la créativité de nos artistes et de nos réseaux nationaux et internationaux.

Cette segmentation géographique pèse sur la cohésion sociale, avec des régressions sociétales manifestes dans certains quartiers, par exemple ceux où les pouvoirs publics ont historiquement concentré les populations les plus défavorisées.

La culture, c’est aussi la responsabilité des médias et de tous les réseaux de communication utilisés par les citoyens.

Comment diffuser, comment informer, comment mettre en lumière les magnifiques collectifs et personnalités qui animent avec talent et humanité tous les secteurs culturels de notre département ? Comment faire de la culture le moteur de notre résilience psychique et sociale, de notre intelligence collective? Nous avons tout, ici-même, pour redonner à toutes les populations, notamment aux plus jeunes, les clefs d’une élévation culturelle, et les espoirs d’une cohésion sociale face aux bouleversements à venir.

 

La journée thématique Culture aux Assises

Les Assises de la Transition Écologique et Citoyenne donneront quelques éléments de réflexion sur la situation culturelle du département ( 4 conférences + Posters et autres contributions dédiées). Suivront ensuite 10 conférences sur des actions de transition culturelle en réussite au plus proche des Alpes-Maritimes ou dans les Alpes-Maritimes, ainsi que Posters et autres contributions dédiés. Les Ateliers de la Transition, qui clôtureront la journée,  mettront en relation différents acteurs, experts, décisionnaires, producteurs et publics du département, dans le but de promouvoir ou lancer des opérations de transition à l’échelle locale et/ou citoyenne.

La journée thématique consacrée à la Culture est le Vendredi 2 novembre 2018, Amphithéatre x du campus St Jean d’Angély I: Introduction et première intervention à partir de 9H .


LE PROGRAMME DES INTERVENTIONS DE LA JOURNÉE CULTURE

ATTENTION, L’ INSCRIPTION AUX JOURNÉES EST OBLIGATOIRE (pour cause de Vigipirate)


Et bien sûr, c’est à un repas BIO ET LOCAL que nous vous convions à la mi-journée ainsi qu’au goûter, concocté par nos meilleurs collectifs de transition alimentaire du département ! INSCRIPTION OBLIGATOIRE afin de prévoir les quantités

 

 

En parallèle sur l’autre amphithéatre , journée Economie et Consommation !